Cannes in the Picture : découvrez nos Lions préférés

Outre les lauréats d’un Lion d’Or dont nous vous avons déjà entretenus, à savoir Bihor/Beau Monde, IKEA et KFC, une série d’autres créations pétries d’inspiration ont réussi à s’adjuger un prix en Print & Publishing. Braquons donc les projecteurs sur quelques-uns de nos préférés.

Save the date :
MAGnify, the Magazine Media conference on 4th October, Factorij, Zaventem
MAGnify 2018 logo

Une des campagnes les plus inspirantes cette année, du moins à nos yeux, est celle pour Kiwi : un magnifique contenu narratif, des visuels éloquents, le tout pour un produit ‘low-interest’ de la trempe… d’un produit de cirage de chaussures. Une belle leçon qui nous montre comment rendre de tels produits anodins pertinents et intéressants.

Kiwi Shoe Polish

Cela vaut en fait aussi pour Stabilo Boss, les célèbres marqueurs. L’enseigne a opté pour une approche comparable à, et pourtant totalement différente de celle de Kiwi. Comparable, parce qu’elle met en scène de grandes figures historiques.Totalement différente, parce qu’ici, on a intelligemment intégré une démonstration produit, comme on peut s’y attendre d’une marque qui travaille elle-même avec le papier.

Stabilo Boss


Une autre campagne print qui a su capter notre attention est celle pour l’Opéra de Chicago. Comme dans le cas de Kiwi, il y a beaucoup de copy, le texte étant cette fois intégré dans le visuel. Ou est-ce plutôt le visuel dans le texte ? Cette campagne parvient à interpeler un tout autre public qu’elle ne le ferait sans doute normalement, avec des titres comme ‘Sex, drugs and opera’ et ‘If nobody dies it’s not an opera’. Ce dernier même avec un petit tableau dans le texte reprenant le nombre de meurtres et les modi operandi (avec, haut la main, en un : poignardé, 35 %).

Opera of Chicago

Et puis, il y a LEGO, avec une campagne aussi simple et solide que le produit même. Ce n’est pas un hasard si le headline proclame : ‘Never gets old’.
LEGO

Last but not least, évoquons l’enième campagne print d’un géant de la technologie : Apple. On sait que Steve Jobs tenait la publicité magazine en haute estime (« you take care of the back covers and I’ll take care of the front covers », avait-il dit à son agence média). Dans l’ère post-Jobs aussi, Apple reste fidèle aux magazines, par exemple pour l’iPad Mini et l’introduction de l’Apple Watch.

Cette fois, Apple se sert fort intelligemment des première et quatrième de couverture des magazines pour promouvoir l’iPhone 7 Plus. Ou, plus précisément, sa caméra. Selon ses propres dires, Apple se meut là ou la technologie et l’art se rencontrent. L’enseigne a donc confié son iPone 7 Plus à des photographes de tout premier plan pour réaliser des prises de vue pour des couvertures magazine. Tout en s’appropriant le quatrième de couverture des mêmes éditions afin de publier un message publicitaire. Un autre exemple de l’intégration ingénieuse d’une démonstration dans la campagne.

Plus d’inspiration ?