Case: le digital aide le print

Découvrez comment les magazines numériques font renaître le papier !

 

Grande nouvelle pour les magazines en provenance d’Adobe. Une enquête du concepteur de Digital Publishing Suite (DPS), le logiciel grâce auquel plus de 8 magazines sur 10 destinés aux appareils mobiles sont réalisés, révèle que les magazines numériques s’en sortent beaucoup mieux qu’il y a un an. Tant au niveau du tirage et de l’audience qu’en ce qui concerne l’engagement du lecteur, ils obtiennent des résultats spectaculaires. En voici trois qui feront du bien au secteur du magazine après une succession de mauvaises nouvelles :

 

1) 150 millions d’exemplaires vendus

Depuis le lancement de la plate-forme de développement des magazines numériques d’Adobe, pas moins de 150 millions de magazines ont été lus sur un smartphone ou une tablette.

 

2) 115 % de téléchargements en plus

Entre novembre 2012 et novembre 2013, on a constaté une hausse de 115 % du nombre de téléchargements d’éditions numériques de magazines.

 

3) Temps de lecture de 50 minutes

En moyenne, les lecteurs consacrent 50 minutes par mois aux magazines numériques. C’est la première fois que cette moyenne est supérieure à celle des magazines papier, qui est de 40 minutes selon une enquête réalisée en 2012 par GfK MRI aux à‰tats-Unis.

 

Numérique + papier = un marché qui renaît

Selon Bridget Roman, Senior Product Marketing Manager Digital Publishing d’Adobe, cela prouve deux choses:

1) “Les lecteurs de magazines sont clairement en train de passer du papier au numérique. Mais ils sont encore nombreux à lire sur les deux supports. ”

2) “En termes d’engagement, les magazines numériques arrivent progressivement au niveau de leurs homologues papier. C’est une bonne nouvelle pour les éditeurs et les annonceurs. Avec l’audience digitale, le taux d’engagement augmente aussi, si bien que les magazines, dans leur combinaison numérique-papier, créent un marché publicitaire florissant pour les éditeurs et les marques. »