Chief Editor’s Words : Nadine Lejaer (Télépro)

Je n’ai certainement pas de boule de cristal, mais je suis très enthousiaste quant à l’avenir du magazine papier et je ne parle pas seulement des magazines TV. Le support papier conserve de nombreux atouts que l’on ne retrouve pas directement dans les nouveaux médias. Je pense par exemple à la différence au niveau de la valeur ajoutée. Là où sur Internet on trouve beaucoup d’information isolée et fragmentée, les magazines offrent un contenu plus riche et plus crédible. Un atout important des magazines est la possibilité pour la rédaction de prendre le temps de regarder les choses avec un certain recul et d’ainsi pouvoir tout vérifier.

De plus, un magazine a également un layout : un équi- libre entre le texte et l’image. L’image apporte déjà de l’information par elle-même, mais on peut également y ajouter une légende. La combinaison de l’image et du texte apporte une information complète. Un magazine dispose également d’une structure. Le lecteur sait à quoi à s’attendre, il retrouve des rubriques bien établies. C’est comparable à la programmation en télé- vision. Là également, on sait que le journal démarre à 19H. De plus un magazine offre à ceux qui le réalisent la possibilité de donner plus moins de visibilité aux sujets traités, de façon à ce que le lecteur sache en un coup d’œ“il ce qui est important et ce qui l’est moins.

Les magazines TV ont encore un atout supplémentaire. Grâce à leur structure, on a directement une image claire des programmes qui, par exemple, passent en prime time et on peut ainsi choisir aisément entre les différentes options. Les guides de programmes en ligne s’efforcent également d’offrir cette vue d’ensemble, mais l’expé- rience de l’utilisateur n’est pas optimale. Songez par exemple au temps que requiert le téléchargement d’une nouvelle page.

Enfin, un magazine parle également aux sens. Songez ainsi à l’odeur qui se répand lorsque vous feuilletez un magazine fraîchement sorti de presse… aux sensations que cela procure, au bruit que font les pages lorsqu’on les tourne.

Tourner une page d’un magazine en ligne produit souvent un bruit artificiel, mais ce n’est évidemment pas comparable. Je trouve le papier également beaucoup plus écologique que, par exemple, Internet. Sa lecture ne requiert pas d’électricité ; une fois qu’il est imprimé, vous pouvez le reprendre d’innombrables fois en main sans que cela produise des effets polluants…

Un magazine reste un véritable objet. Ce sont de beaux produits. Songez à un magazine avec un format spécial ou une couverture exceptionnelle. Pour le futur, le secteur doit encore davantage travailler cette dimension, nous devons accorder encore plus d’importance à la qualité. Cela concerne tant la qualité de notre propre produit que celle des sujets que nous traitons. Dans ce cadre nous avons créé Qualimat, un outil qui permet aux téléspectateurs de juger la qualité des programmes. Nous l’avons créé avec l’Université de Liège (ULg) et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Nous publions les résultats deux fois par an. Nous regardons en moyenne la télévision trois heures par jour. Les gens veulent donc regarder de bons « produits » et notre tâche est d’aider les téléspectateurs à choisir les meilleurs !

Gilbert Cesbron a dit un jour: ‘« Il y a deux sortes de journalistes : ceux qui s’intéressent à ce qui intéresse le public ; et ceux qui intéressent le public à ce qui les intéresse. ‘» Pour moi, il est important d’appartenir à la seconde catégorie. Nous devons offrir quelque chose en plus sur les programmes télévisés, nous devons aider le téléspectateur à regarder les programmes d’une autre manière.

Nadine Lejaer, Rédactrice-en-chef Télépro

 

Envie de lire plus d’interviews de rédacteurs-en-chef ?

Eric Cloes (Je bâtis, tu rénoves – Je vais construire)

Kristine De Vriese (Royals)

Anne Vanderdonckt (Plus Magazine)

Frederik De Swaef (Story)

Famke Robberechts (Goed Gevoel)

Alain Devos (Autowereld)

Ingrid Fallay (Ciné-Télé-Revue)

Jacques Sys (Sport Magazine)

Danny Ilegems (Humo)

Mia Van der Auwera (Libelle)

Greg Lievens (TV Familie & Blik)

Britt Guetens (La Maison Victor)