D’un blog culinaire à un magazine

Passer du blog culinaire le plus performant à un magazine à succès. C’est ce qu’a réussi à faire Mondadori avec son site Web culinaire Giallozafferano.it, qui depuis le début de l’année a aussi un pendant papier. Les connexions entre l’online et  le magazine sont particulièrement intéressantes.

Giallozafferano.it a été lancé en 2006. Au fil du temps, le site s’est imposé comme la référence en ligne pour tout Italien féru de cuisine. Chaque mois, il touche plusieurs millions de gens et des centaines de milliers d’entre eux s’en servent chaque jour. Ainsi, en décembre 2016 – juste avant le lancement du magazine – ils étaient respectivement 6.800.000 et 600.000. Aucun chiffre récent n’est disponible, mais l’an dernier, dans Alexa (un classement mondial des sites Web), Giallozafferano.it est parvenu à considérablement améliorer sa position.

Sur les médias sociaux aussi, la marque est populaire. Fin 2016, l’enseigne comptait pas moins de 4,9 millions de fans actifs sur divers réseaux. Mais il y a mieux encore : plus de 12.000 Italiens devenus blogueurs publient leurs propres recettes sur le site.

Website Giallo Zafferano

Des livres de cuisine en guise d’échauffement

Tout cela a fait que la démarche magazine était devenue une ‘option sérieuse’. Des expériences dans ce sens avaient en effet déjà révélé son potentiel. Précédemment, Mondadori – qui à l’époque n’était pas encore le propriétaire de la plateforme – avait déjà publié trois livres de cuisine autour de la marque. Après la reprise de Giallozafferano.it en 2016, le groupe de presse n’a donc pas hésité longtemps avant de lancer sur le marché un magazine.

L’online en tant qu’agent de liaison avec le lecteur

Constat frappant : le magazine Giallozafferano ne renie pas ses origines. Aujourd’hui encore, le lien avec Internet et les médias sociaux est important. Ceux-ci représentent des moments de contact avec les lecteurs et génèrent des informations précieuses. L’éditeur a ainsi organisé un sondage en ligne afin de déterminer la première couverture et les recettes ont été choisies parmi les perles qui rencontrent le plus de succès en ligne.

En outre, le site Web est aussi le prolongement du magazine. On y trouve d’office bien plus de recettes, mais la réalité augmentée leur permet aussi de mener une propre vie. Des clips permettent en effet aux lecteurs/surfeurs de voir comment elles sont préparées.

Et vice versa ? Via le magazine, Mondadori est en mesure de livrer la cuisine entre les mains du lecteur, ce qui amplifie encore l’expérience pour le fan fidèle et lui vaut un moment de détente. Ici, l’aspect conservation est également très important. Le magazine est d’ailleurs diffusé dans une mise en page carrée qui détonne.

410.000 exemplaires pour le premier numéro

Le mix est clairement apprécié par les fans. Le premier numéro s’est vendu à 410.000 exemplaires. Actuellement, le mensuel se fixe un tirage de 200.000 exemplaires. La prochaine étape ? Des événements organisés sous l’égide de la marque…

Plus d’infos : Giallo Zafferano

D’autres magazines :