» En 2021, 70 % des revenus publicitaires proviendront du natif « 

On peut franchement dire que Time Inc. est un des éditeurs les plus innovants et les plus avancés technologiquement du monde. La société a lancé la première plate-forme programmatique pour magazines et se trouve à la pointe de la transformation numérique. Et c’est justement le CEO de Time Inc. UK, Marcus Rich, qui se fait volontiers l’avocat du print. Pourquoi ? Il est persuadé que dans les années à venir, la publicité native croîtra tellement qu’en 2021 elle représentera 70 % de toute publicité. Et selon Rich, le print est le canal parfait pour le natif.

Dans une interview accordée à Print Power, Marcus Rich rectifie d’abord quelques statistiques, car au Royaume-Uni la vente de magazines imprimés croît, notamment au sein des cibles plus âgées et à revenu supérieur. Pour certains contenus, tels que la programmation télé, Rich entrevoit encore un rôle unique pour le print, parce que la technologie n’est pas capable de fournir la même convivialité, ni de proposer une combinaison de fonctionnalités similaire.

Selon le CEO de Time Inc., c’est justement maintenant que les annonceurs sont à la recherche d’un engagement plus profond, d’une réelle empathie pour le contenu et les messages commerciaux. En outre, ils souhaitent raconter leur histoire sur différentes plates-formes. Cela signifie, selon lui, que le glissement des investissements publicitaires en direction de la publicité native s’intensifie, au détriment de la publicité display. Il voit là une opportunité pour les éditeurs print.

Les chiffres des tirages en print ne cessent de baisser, mais les marques issues de publications print font montre d’une audience totale qui, justement, est en augmentation et est plus importante que jamais, déclare Rich. C’est le contenu qui compte, et non la plate-forme. Les contenus que produisent les marques magazines sont plus pertinents et plus importants que jamais, et cela offre de grands avantages aux annonceurs. Ces marques peuvent en effet fournir du contenu sur différentes plates-formes, du social aux événements. Dans la foulée, les marques magazines se portent garantes d’une même qualité et d’une même confiance de la part des utilisateurs, quelle que soit la plate-forme.

Lisez l’interview complète avec Marcus Rich.