Les 5 sens : le toucher

L’aspect physique est et reste un atout majeur des magazines. Vous faites bien de vous en inspirer, car le toucher a un effet positif sur le traitement et la mémorisation de l’information. À vos doigts !…

Le toucher est bien sûr essentiel lorsqu’il s’agit de magazines. Ceux-ci se distinguent de tout autre média (à l’exception des journaux et toutes-boîtes) de par le fait que le consommateur  se retrouve avec quelque chose entre les mains. Il s’avère que cet aspect physique reste un avantage non négligeable.

Il n’est donc pas illogique que les créateurs de magazines aient décidé de poursuivre dans cette voie et de tenter d’intensifier encore l’expérience tactile. Cela ne fait en effet que renforcer l’interaction, ainsi que le lien avec le titre, le contenu et les publicités.

Certains magazines en font même un sport de toujours imaginer quelque chose de spécial et de différent au niveau du papier. Pensez à Flow, qui dans quasi chaque numéro offre des imprimés séparés, des carnets de notes et autres boni papier.

Encore un cran plus loin, il y a Flaunt, qui dans le cadre d’une édition spéciale autour du jeans ouvre vraiment tous les registres : papier transparent, encarts sur une page qui s’intègrent dans la mise en page, carte postale ou mouchoir que l’on peut sortir de la poche arrière d’un jeans imprimé… et la cerise sur le gâteau : une couverture imprimée sur du jeans. Et tout cela dans le même numéro.

Visionnez le clip:

Aux Pays-Bas, Sanoma a réuni bon nombre de cases sympas dans un clip. La boîte de Kleenex à la 16e seconde est notre favorite… avec le Marie-Claire et sa fermeture éclair:

Des pieds et des mains

Signalons enfin deux exemples des plus créatifs.

La marque de pansements Hansaplast (Beiersdorf) publie son propre magazine de soins de pieds et n’a pas trouvé mieux que d’amener le lecteur à feuilleter son magazine avec les pieds, et non avec les mains. Lorsqu’il s’agit d’attirer l’attention sur son produit, c’est… le pied !

La marque de soins de la peau Neurtrogena a fait pareil, mais alors avec un échantillon. En complément à  l’hebdomadaire brésilien Caras, les lectrices se sont en effet vu offrir une boîte de lingettes Deep Clean pour se démaquiller, tout en étant aussi invitées à démaquiller la dame en couverture…

Bref, lorsqu’il s’agit de jouer avec les atouts tactiles des magazines, la créativité n’a pas de limites. Une étude menée au Royaume-Uni  a en outre démontré que ce qui est tangible a un effet positif sur le traitement et la mémorisation de l’information. N’est-ce pas justement le but des annonces ?

Lisez nos autres articles sur les sens :