Les magazines mobilisent l’attention primaire

Une étude récente de RMB MediaXperience confirme que les magazines mobilisent l’attention. La lecture est une activité qui demande un focus primaire, comme nous l’ont appris d’autres études. Il n’est donc pas étonnant de lire dans l’étude RMB qu’il s’avère qu’outre la TV, les magazines sont le moins utilisés en tant que deuxième activité – ou ‘second screen’ – : 1 % versus 51 % pour les sites et 48 % pour les réseaux sociaux (quotidiens : 8 %).

Grafiek multitasking: surfing & networking above all

L’étude MediaXperience se concentre sur une utilisation multitâches des médias (le multitâche couvrant éventuellement aussi d’autres activités, comme lorsqu’on regarde la TV ou qu’on lit en mangeant). Dans le courant d’une journée moyenne, 42 % des Belges s’adonnent au ‘multitasking’ (51 % chez les 15 à 24 ans). La part des ‘multitâcheurs’ par type de consommateur média se situe entre 33 (audio) et 48 % (sites Web).  Pour la presse, ce chiffre est de 44 %, dixit RMB.

La présentation sur le site RMB dévoile que la combinaison média la plus courante est celle de la vidéo et d’Internet : chaque jour, 27 % des Belges sont simultanément occupés à visionner de la vidéo (chaînes TV ou autres images animées) et à visiter des sites Web ou des réseaux sociaux. La combinaison favorite d’appareils est celle du téléviseur et du PC (25 %), suivie du téléviseur et du GSM (12 %). Le papier est surtout utilisé en combinaison avec la radio et le PC (tous deux 4 % seulement).

Les preuves scientifiques s’accumulent démontrant que le multitasking est quasi impraticable. Il nous est impossible, en tant qu’êtres humains, de conjuguer deux activités complexes (qui ne sont donc pas automatiques). Nous sommes des ‘single-taskers’ en série et le passage d’une activité à l’autre nous coûte du temps et de l’énergie. Il s’avère même que ceux qui pensent qu’ils sont bons en multitasking, sont en vérité les moins doués. En outre, ils retiennent moins et commettent plus d’erreurs.

Il s’avère dès lors que le fait que les magazines reçoivent une attention primaire est une des raisons pour lesquelles la publicité magazine fonctionne tellement bien.

Source: RMB