Linda. Histoire d’un succès

Qu’est-ce qui fait le succès d’un magazine dès le premier jour ? Malheureusement, il semble qu’il n’y ait pas de formule magique. Prenez les magazines «people »: aussi célèbre et populaire que puisse être le personnage principal, il ne garantit nullement la réussite d’une marque magazine. Aux Pays-Bas, l’actrice et présentatrice Linda de Mol détient, depuis de nombreuses années, l’une des marques magazines les plus vendues et les plus lues. Quel est son secret?

Créé en 2003, le magazine Linda. est rapidement devenu une marque magazine multiplateforme: mensuel, promotions multiples (y compris en matière de logement et de mode), site d’information, TV, festival, vidéos, application, médias sociaux et sa propre agence de publicité. Linda. a tout. Avec un tirage chaque année plus important, de 235.000 exemplaires (5,95 EUR / ex.), touchant les quelque 1,14 million de lecteurs du magazine papier, les annonceurs néerlandais ne peuvent ignorer Linda.

Le secret de Linda.

S’il y a un secret, c’est probablement que la marque magazine parvient toujours à surprendre par ses nouvelles approches, ses reportages qui brisent les tabous dans une formule éditoriale rigoureuse et une iconographie aussi puissante que son graphisme. Exemple édifiant : le numéro spécial « L’HOMO », très controversé à ses débuts, qui est maintenant un numéro spécial annuel fixe. Ou le tirage au sort visant à offrir les services d’un gigolo à l’un des nouveaux abonnés de 2010.

 

Lindanieuws - gigolo 2010

Annonceurs

Dès le début, il y eut une politique publicitaire pénalisante: les marques  jugeant la ligne éditoriale (dans laquelle Linda est impliquée personnellement) peu appropriée ou les annonces pas assez belles, se sont abstenues d’y réserver de l’espace. En 2014, « Linda. Het Bureau » s’établit qu’en tant qu’agence publicitaire et décide de n’accepter, selon ses propres termes, que «les campagnes sympas, amusantes, belles et avec une valeur ajoutée pour les lecteurs, les visiteurs et les annonceurs”. Pour son média propre, bien sûr.

La marque magazine était, au départ, publiée par un éditeur indépendant, Mood for Magazines, avant d’être rapidement rachetée par Sanoma Pays-Bas, sans pourtant être intégrée au groupe. L’actuel rédacteur en chef, Jildou van der Bijl (anciennement Nieuwe Revu), fait équipe avec Linda de Mol depuis 2005.

Les canaux

Linda TVCe qui est frappant dans le portfolio de Linda., c’est le choix d’un site d’info. Contrairement à de nombreux magazines mensuels, Lindanieuws.nl – plus de 3,5 millions de visiteurs en mai 2017 – ne propose pas de contenu magazine en tant qu’extension du papier. Les sujets abordés vont du divertissement, peoples nationaux ou internationaux, au sérieux des thèmes spécifiques de Linda. Notamment, la pauvreté, contre laquelle lutte la Fondation Linda.

Lindanews fournit beaucoup de contenu vidéo variés, mais il y a aussi, depuis 2015, Linda.tv, une télévision en ligne gratuite, par ordinateur ou application, avec une programmation à part entière. D’après eux, ils ont maintenant quelque 400 000 abonnés connectés.

Deux lettres d’infos hebdomadaires complètent le site web: les nouvelles du mardi et les conseils et inspiration de Linda.lovesweekend pour le week-end. Et bien sûr, Facebook, Twitter et Instagram s’ajoutent au portfolio.

Globalement, une très belle success story pour un marque magazine qui a débuté à l’ère numérique. Probablement que le fait que Linda de Mol soit elle-même une femme d’affaires brillante n’est pas anodin. Peut-être un bel exemple pour les éditeurs belges qui auraient des ambitions dans ce sens.

 

Plus d’inspiration :