Magazines interactifs : le chemin le plus court vers la vente

Les magazines interactifs font une percée en 2015. Le succès grandissant des ‘wearables’ et des portefeuilles en ligne (pour petits paiements) marque une nouvelle ère pour le média magazine. Ainsi que pour les annonceurs magazine. Tout est en effet mis en œ“uvre pour qu’il soit particulièrement facile pour les consommateurs de passer directement à l’action. Et le seuil d’achat ne fait que baisser.

Les nouveaux tags NFC (ou ‘new field communication tags’) exploités par BMW se servent d’une technologie présente en standard dans la plupart des smartphones. Plus besoin donc de télécharger une appli. Il suffit d’une seule fois taper l’annonce avec l’appareil pour que le lecteur soit dirigé vers le contenu le plus pertinent. La première annonce BMW est parue dans le numéro le plus récent de l’édition trimestrielle ‘Spiegel Wissen: Das Auto von Morgen’.

Les possibilités des magazines interactifs sont illimitées et dépassent sûrement encore notre imagination. Quelques idées : vous repérez un fantastique sac à main dans un reportage de mode : achetez-le sans plus attendre ! Vous êtes séduit par la critique d’un nouvel album ? Ecoutez illico presto un extrait. Vous avez raté un but hier soir ? Rattrapez-vous via la dernière page. Vous êtes tombé sur une recette savoureuse ? Enregistrez la liste des ingrédients directement sur votre smartphone. Et cetera.

Les tags NFC tags permettent aux annonceurs de suivre à la trace le comportement consommateur et les leads. Pour ce faire, les réactions de lecteurs sont enregistrées sur une plate-forme logicielle dans le Cloud.

En ce moment, on travaille aussi beaucoup avec la réalité augmentée (RA), qui via la reconnaissance d’image, avec une appli pré-téléchargée, active le contenu numérique. Quand les ‘wearables’ (p. ex. Google Glass) seront entrés dans la vie courante, on passera au ‘visual browsing’ : vous activerez le contenu rien qu’en le regardant.

Il serait bon que les créateurs de contenu et les annonceurs étudient au plus vite comment on arrive à réaliser une conversion aussi élevée que possible. Quel contenu incite le consommateur à agir en aval et à faire preuve de l’engagement le plus poussé ? En moyenne, les magazines interactifs qui se servent de Blippar (un outil AR connu) ont un taux de conversion entre 10 et 30 % (ce qui signifie que 10 à 30 % du tirage est consommé de façon interactive). Ce chiffre peut grimper jusqu’à 85 %, comme le prouve la publication anglaise Dr Who Magazine.

Bien sûr, la clé du succès de toutes ces nouvelles technologies reste un bon contenu. Selon Blippar, aux yeux du consommateur un contenu doit être à la fois divertissant, valorisant et informatif. Pour le média magazine, c’est l’évidence même.

Source: http://mobilemarketingmagazine.com/bmw-tamoco-nfc-magazine-ad, EMMA Magazine