Pourquoi Taylor Swift opte pour un magazine

Les lecteurs de Rolling Stone, Les Inrocks et Oor le savaient déjà : musique et magazines sont des mots qui vont très bien ensemble… De plus en plus d’artistes publient leur propre titre. Un nom frappant dans cette bande entreprenante est celui de Taylor Swift. Si l’icône de la pop lance quelque chose, c’est qu’il doit y avoir une excellente raison de le faire…

La musique et les magazines… C’est une combinaison gagnante depuis de nombreuses années. Depuis 50 ans [Rolling Stone], pour être précis. Il y a exactement un demi-siècle, le tout premier numéro de Rolling Stone a en effet débarqué dans les rayons.

Chez nous, le titre culte a entre autres servi d’exemple à RifRaf, au batave Oor et au français Les Inrocks, qui a récemment opté pour un relooking.

En ces temps de ‘owned media’, de plus en plus de musiciens prennent leur sort entre leurs mains en publiant un propre magazine. Dans le sillage, entre autres, de l’artiste hip-hop Frank Ocean, c’est désormais le tour à nulle autre que la star de la pop Taylor Swift. Et comme il convient à une véritable icône, Swift voit les choses en grand. Elle ne lance dès lors pas un mais bien deux magazines.

Volume 1 et Volume 2 comptent chacun 72 pages et paraîtront ce 10 novembre avec son nouveau CD ‘Reputation’. Ils contiennent de la poésie, des photos et des illustrations signées Swift, qui orne évidemment aussi la couverture des deux publications. L’objet de collection sera uniquement disponible dans les magasins du détaillant Target.

Par la même occasion, Swift met une nouvelle fois en exergue l’image de luxe qu’évoquent les magazines imprimés. En offrant de la valeur ajoutée, elle cherche à donner un coup de pouce à sa musique sur un support physique.

Sur le même sujet: