StuMPA : et les gagnants sont…

Le 25 mars fut une journée pleine de suspens pour les étudiants de dernière année des 7 Hautes Ecoles en Art Graphique/Publicité participantes.

A l’occasion du Young Creatives Day, le jury de StuMPA (Student Magazine Print Awards) s’est en effet réuni chez Sanoma, à Malines, pour la défense des travaux par les 20 lauréats.

La journée pluvieuse a commencé vers 10 heures par une session de questions posées par les étudiants aux créatifs de haut niveau travaillant dans des agences de renommée internationale. Le tout orchestré par Damien Lemaire, rédacteur en chef de Media Marketing. Un des messages adressés aux jeunes talents était celui-ci : veillez à être bons dans tous les médias. En ce moment, il y a indubitablement beaucoup d’attention pour la vidéo. On peut toutefois aussi être affecté à un client qui fait de la radio ou du print. Un créatif doit accoucher d’un concept, qui doit pouvoir être exécuté sur plusieurs plates-formes.

Ensuite, ont eu lieu des groupes de discussion simultanés autour de différents thèmes. Outre la grande session sur les Love Campaigns (la sélection de Creative Belgium, ex-CCB), des sofa sessions (en comité restreint) ont été organisées. Celles-ci ont eu lieu dans le Bar Marie de Sanoma, avec e.a. Andre Lafère, rédacteur en chef de Feeling Wonen et Gael Maison, qui a discuté de son parcours atypique de graphiste à sa fonction actuelle de rédac chef. D’autres sessions ont traité de questions comme ‘pourquoi travailler dans la publicité’, …

Parallèlement, le jury du StuMPA est entré en conclave pour s’accorder sur les questions à poser aux 20 finalistes ; un jury très sérieux et appliqué – toujours sous la houlette de Damien Lemaire – qui s’est longuement et soigneusement penché sur les 20 créations des nominés.

A 14 heures, le start départ de la défense fut donné. Après un mot de bienvenue d’Alain Lambrechts, General Manager de Febelmag, d’Henk Scheenstra, CEO de Sanoma et hôte de l’événement et de Damien Lemaire, président du jury, les nominés ont pu défendre leur création.

Ces derniers étaient clairement tendus. Ils avaient concocté une vidéo pour expliquer leur idée. Après avoir visionné la vidéo, ils ont tous eu deux minutes pour la commenter en direct. Le jury a ensuite posé 2 questions à chaque lauréat. Conclusion générale ? Le travail créatif était de haut niveau et les étudiants s’étaient beaucoup investis dans le projet. Certaines présentations étaient très créatives, avec des vêtements brûlés, des préservatifs gonflés, une petite pièce de théâtre, voire une tentative de soudoiement du jury avec une bière.

Lors du comptage des points, les gagnants du Gold et du Silver sont directement sortis du lot. Le Gold est revenu à Sven Pede (LUCA School of Arts Ghent) et son concept musical Ancienne Belgique (la vidéo ICI). L’argent a été décerné à Roland Gyros de Florent Lemaire (Saint-Luc Liège)(la vidéo ICI). Ces deux jeunes talents auront le bonheur d’assister au Festival des Lions de Cannes pour y cotoyer la crème de la crème du monde international de la publicité.

Le premier bronze a été décerné à Jupiler, l’idée de Daoud Hamdan (ESA Le 75)(la vidéo ICI). Le deuxième a fait l’objet de bien plus de palabres, car les points étaient très serrés. Finalement, le jury a décidé qu’il n’y avait pas de différence de qualité entre les campagnes Clini Clowns (Ine Beertens, PXL-MAD)(la vidéo ICI) et No Violence (Bruno Tellier,ESA Le 75)(la vidéo ICI). Ceux deux élèves remportent donc également un StuMPA Bronze. Trois élèves seront donc invités aux CCB Awards le 27 mai au casino de Knokke.

Enfin, l’Award de la ‘Best School’ (savant calcul entre le nombre de dossiers inscrits, de lauréats et de gagnants) est remporté cette année par LUCA School of Arts Ghent, représenté par Anneke Rombaut.