Surfez sur

WeMedia

Budget temps : plus en ligne que devant la TV ; stabilité du print

GroupM prédit qu’en 2018 la population mondiale passera pour la première fois plus de temps en ligne qu’elle n’en consacrera à la télévision linéaire. Le récent rapport ‘State of Digital’ du groupe d’agences média indique en outre que la part du print dans l’emploi du temps média global reste stable à 7 % (41 minutes par jour). Il est évidemment logique que l’essor rapide de la vidéo en ligne a surtout un impact sur la part de la télévision.

Découvrez aussi : Les plans média incluant les magazines sont de 40 % plus efficaces

Cette année, on s’attend à ce que le temps passé en ligne augmente de 9 minutes pour en atteindre 221, soit 3 heures et 41 minutes en 2018. Cela fait presque une heure de plus qu’en 2015, représentant une part de 38 % de l’investissement temps total. Regarder la télévision diminue de 4 minutes pour retomber à 218 minutes par jour, soit 37 %. Cela semble indiquer qu’il est question d’un recul accéléré par rapport aux années précédentes (au total -9 minutes depuis 2015). Tout comme les magazines, la radio reste stable.

Graph Time online to overtake TVDans la plupart des pays, hélas, les données d’audience de la vidéo premium sur plusieurs plateformes ne sont pas encore présentes en suffisance, ou elles sont toujours de trop mauvaise qualité, pour pouvoir les commenter de façon sensée. Une propre évaluation du public concernant la part de la TV existante versus la nouvelle offre numérique révèle que les acteurs établis sont toujours responsables de trois quart du temps de vision total en vidéo, mais de moins d’un tiers de la vision vidéo en ligne.

Selon GroupM, en 2018 le  temps total consacré aux médias s’élèvera en moyenne à 584 minutes (9 heures et 44 minutes) par jour, soit 3 minutes de plus qu’en 2017 et 54 minutes de plus qu’en 2015.

E-commerce & blockchain

Outre l’emploi du temps, GroupM rapporte une croissance de l’e-commerce (sur base de données émanant de 35 pays) de 17 %, pour atteindre 2,105 milliards de dollars, et le groupe prévoit une augmentation de 15 % en 2018. Ce chiffre d’affaires de 2,442 milliards de dollars équivaut à 10 % de tout le retail dans le monde.

Les chercheurs se sont aussi penchés sur le statut de quelques sujets brûlants dans le monde média, telle que la blockchain (lisez aussi : Euh… blockchain ?). Selon GroupM, il n’est pas encore vraiment question d’une utilisation pratique de la nouvelle technologie et l’obstacle majeur (la vitesse requise pour garder tous les ordinateurs à jour continuellement) ne semble pour l’instant pas encore avoir été franchi, déclare Adam Smith, Futures Director chez GroupM.

Source : WARC, GroupM

D’autres articles :