Surfez sur

WeMedia

LA COLONNE DE BRUNO : La presse périodique, des prises en mains rentables

Pour la presse périodique, spécifiquement, le rendez-vous entre son lectorat et ses titres est celui d’un individu motivé, et d’un magazine à la personnalité unique, qui lui correspond.

Le magazine a une étymologie proche de magasin, où l’on trouve de tout et ce qui nous plaît. La publicité y est réputée peu ennuyante, riche de contenus, source d’idées et moins dérangeante que dans les médias audiovisuels (source CCS 2014, Denstu Aegis). Les annonces n’y sont pas interruptives, et pour cette raison sans doute, suscitent moins d’effet de rejet que via d’autres plate-formes. Les éditeurs devront rester prudents, et ne pas se laisser tenter dans l’environnement digital par n’importe quel ‘« format ‘» et respecter leurs lecteurs qui semblent tant attachés à leurs contenus, leurs chroniqueurs, leurs designers.

Car le ciblage est une des nombreuses qualités de la presse périodique. Et donc le média le plus à même – aux côtés du one-to-one – de placer votre message dans un contexte idéal. La qualité suivante serait bien sûr celle de pouvoir développer des contenus informatifs, des argumentaires, mais aussi valoriser des ‘« call to action ‘» précis et détaillés. Renvoyant vers un site ou proposant directement un coupon, voire un échantillon.

Si vous êtes certains d’être proche de votre cœ“ur de cible, n’hésitez pas à augmenter votre coût-contact ! Même sur le mode ‘« one shot ‘». Un pop-up à dos collé vous donnera des taux de rédemption à rendre jaloux les freaks de bannières sur le Web. Un coupon à uploader, idem. Et dans une tout autre catégorie : qui, mieux que les magazines, serait à même de développer des publireportages, et mieux, du brand content en partenariat avec les rédactions ? Mesures à l’appui, à nouveau, prouvent que le rédactionnel délivre un impact qualitatif incomparable. Chacune de ces approches, qui sera fonction de la stratégie, du briefing de base, pourra donc bénéficier d’un excellent return. Avec un peu de travail préparatoire, et une mesure adéquate.

Bruno Liesse, Managing Director.

Envie de lire la colonne précédente de Bruno Liesse ? Cliquez ICI.