Surfez sur

WeMedia

Le site de Goed Gevoel entièrement en mode vente

Goed Gevoel Happy Fall logoAdieu, site classique de Goed Gevoel ! Dorénavant, le mensuel de de Persgroep Publishing fonctionnera sur base de ‘sites Web pop-up’, la rédaction combinant son inspiration avec la vente de produits exhibés. Ainsi, il y a aujourd’hui ‘Happy Fall’, où les articles ET les produits sont axés sur un même thème. Encore une manière pour un magazine de générer des ventes directes.

Depuis l’été, le site de Goed Gevoel évolue selon le rythme des saisons. Après avoir lancé un site placé sous le signe de ‘Happy Summer’, c’est aujourd’hui le tour à ‘Happy Fall’, un site proposant des articles, blogs et reportages liés sans exception à la période automnale de l’année. Jusque-là, rien de bien particulier ; en tant que mensuel, il est surtout malin de rebondir sur le rythme des saisons. Cependant, le site ne s’arrête pas en si bon chemin : par le biais du marketing affilié, des produits sont proposés à la vente.  L’inspiration peut donc aussi se reconvertir en achats…

 » Notre objectif est clair « , raconte Wim Scheirsen, Director Commerce chez de Persgroep Publishing.  » Avec ce nouveau site, nous souhaitons générer des revenus lecteurs supplémentaires.  » Dans la foulée, on fait appel, pour la communication, aux canaux existants de Goed Gevoel : hln.be, newsletters, médias sociaux (Facebook en tête) et, bien sûr, le magazine-même.

Les produits que propose le site peuvent être achetés auprès de quatre partenaires e-commerce : Zalando, Foodbag, Paris XL et First Pharma. Leur offre est annoncée via de la publicité native. En outre, la plate-forme est également dotée de possibilités de bannering traditionnelles, exploitées, entre autres, via la plate-forme programmatique de de Persgroep Advertising.

D’abord la conversion, désormais l’audience

Avec Happy Fall, Goed Gevoel prône donc la même logique que l’on retrouve derrière Flair Shop (lisez notre article), tout en allant bien plus loin encore : le site tout entier du magazine est axé sur le concept de l’affiliation et tente, animé d’un sentiment commun, d’inciter à l’achat.

Sur les résultats, Wim Scheirsen ne peut et ne veut rien dévoiler, mais, dit-il,  » ce genre de test a démontré que pour Goed Gevoel c’est clairement la voie à suivre. D’autres marques pourraient lui emboîter le pas.  » Il indique qu’en phase de lancement (en cours depuis l’été), la conversion était l’objectif majeur.  » Désormais, nous voulons miser sur une augmentation de l’audience « , révèle-t-il.

Cellule distincte

Depuis un an, de Persgroep Publishing héberge une structure distincte dédiée aux actions de vente via les propres médias. En plus de ce type d’initiatives, celle-ci est aussi responsable des webshops des différents titres.  » Le but est de proposer des produits et services via nos marques, permettant ainsi de générer des revenus lecteurs supplémentaires « , conclut  Wim Scheirsen.  » Nous sommes actifs dans différents domaines, dont celui de l’e-commerce, mais aussi la vente de plus-produits.  » Actuellement, la cellule emploie quatre personnes.

Découvrez les autres articles sur le média magazine en tant que canal de vente :