Surfez sur

WeMedia

Les Belges sont des consommateurs média traditionnels

Comparé à d’autres pays dans le monde, la façon dont s’informent les Belges est assez traditionnelle. C’est ce qu’on peut déduire de l’étude ‘Digital News Report 2016’ de Reuters. Le taux d’utilisation des médias sociaux pour s’informer reste en-deçà de celui de la plupart des autres pays (25) participant à l’étude, à l’image de la popularité des appareils mobiles versus les ordinateurs de bureau.

46 % seulement des Belges s’informent entre autres via les médias sociaux, Facebook en tête. La radio et la presse se situent au même niveau et la télévision prend la tête avec 75 %. Comparé aux 25 autres pays sondés (plus de 50.000 répondants), il s’agit là d’un profil média particulièrement traditionnel : en moyenne, 51 % utilise les médias sociaux.

Comme aucun des ‘pure players’ internationaux n’a pénétré le marché belge, les marques d’information traditionnelles (TV et presse) maintiennent une position forte. C’est sans doute ce qui explique la confiance élevée durable des Belges dans les sources et marques d’information. Cette confiance est en effet supérieure de 10 points à la moyenne (y compris les groupes d’âges les plus jeunes).

Comparé aux autres pays, la vidéo en Belgique n’est pas encore un mode de consommation d’information tellement populaire. En général, la consommation vidéo croît d’ailleurs beaucoup moins vite dans le monde que prévu.

Lorsqu’il s’agit de payer pour obtenir des infos numériques (12 %) ou d’utiliser un bloqueur de pub (25 %), les Belges ne donnent pas non plus le ton, même si le pourcentage d’utilisation d’ad blockers fait déjà presque le double au sein du groupe d’âge le plus jeune (des 18 à 24 ans).

Voici quelques chiffres concernant l’utilisation des médias sociaux en Belgique (Global WebIndex) :

  • L’an dernier, le temps que consacrent les Belges aux médias sociaux n’a pas augmenté. En moyenne, il est de 1,24 heure par jour. Dans d’autres pays, la moyenne est de 1,85 heure.
  • Les Belges de 16 à 64 ans sont actifs sur 4,4 médias sociaux. Au niveau global, la moyenne est de 6,8.
  • 89 % est présent sur au moins 1 plate-forme de média social.
  • Avec une part de 80 %, Facebook reste le média social préféré des Belges. C’est vrai aussi dans le monde. Le taux de pénétration d’autres médias comme YouTube, Twitter, Whatsapp et Instagram est nettement plus faible.
  • L’engagement et la contribution au cours du dernier mois (auto-déclaré) sont les plus élevés sur Facebook, YouTube et LinkedIn.
  • Le réseautage passif est plus important en Belgique que dans les autres pays. Les trois principales motivations d’usage des réseaux sociaux sont dès lors : rester en contact avec ses amis (44 %), passer le temps (40 %) et se tenir informé de l’actualité ou d’événements (31 %).

Sources : Xavier Degraux 1, Xavier Degraux 2