Surfez sur

WeMedia

Les meilleures citations de 2017

Chez Magazine Media, avant d’entamer la nouvelle année toutes voiles dehors, nous jetons volontiers un regard en arrière sur une année magazine 2017 des plus intéressantes, qui s’éloigne déjà derrière l’horizon. Ce fut une année remplie de controverse, mais aussi d’éléments positifs pour notre média. A commencer par la prédiction qu’il y avait fort à parier que 2017 inaugurerait le grand retour des magazines. Ce regard en arrière nous permet de conclure que cette affirmation, étayée par les temps turbulents sur le plan politique, le ‘fake news’, la fraude publicitaire et l’acceptation croissante des ‘paywalls’ pour les contenus de qualité, s’est bel et bien vérifiée.

Pour Magazine Media, 2017 a aussi été l’année de notre première conférence MAGnify, organisée le 6 octobre, et de très nombreuses études, inspirations et entretiens captivants. Ci-dessous, nous évoquons l’année à travers une série de citations provenant de nos ‘hôtes’ distingués et estimés.

 » 2017 could be the year [magazine media] re-emerges as a viable medium with a long-term future. [..] the sector has a sense of buoyancy as magazine publishers are looking at innovative ways to engage their audiences, leading to a deeper brand experience.   »
Sarah Hennessy, MEC

 » Dans les annales des médias en général, l’année 2017 restera inscrite comme celle où les annonceurs se sont rendus compte que les grands acteurs technologiques comme Google et Facebook ne font pas toujours montre de la transparence qu’ils prétendent offrir.   »
Xavier Bouckaert, CEO Roularta

 

 » L’avenir du digital est le print. On produit tellement en digital que les meilleurs contenus doivent trouver leur petit bonhomme de chemin par le biais de sources crédibles, et que ces contenus doivent être résumés et commentés, encadrés de façon à ce que les gens puissent les consommer. Et alors on en arrive au print.  »
Andrew Davis, orateur UBA Trends Day

 » Il y a la question de savoir comment les groupes médias continueront à extraire des revenus de leur contenu. C’est crucial. Ils se doivent en effet d’investir dans un journalisme de qualité. L’élection de Trump a démontré à quel point leur rôle au sein de la démocratie est essentiel.   »
Sylvie Irzi, COO Mediabrands

 » En fait, les annonces magazines se trouvent constamment en prime time. Elles bénéficient invariablement de toute l’attention du lecteur.  »
Eric Schonbrodt, Mag Advertising

 » Actuellement, la publicité est soutenue par un modèle d’affaires erroné : toucher un maximum de gens pour en inciter quelques-uns à passer à l’achat. Comparez ça à l’ouverture d’un fantastique bar de plage à Ibiza. Chaque jour, des milliers de gens y passent, mais ils ne sont que dix à s’offrir un cocktail. Il y a tout de même quelque chose qui ne va pas ?  »
Juan Senor, Partner Innovation Media Consulting Group

 » Quand, il y a dix ans, je feuilletais le book d’un jeune créatif, il contenait beaucoup de print et un peu de film. De nos jours, il regorge de cases. Ils ont grandi comme ça, influencés sans doute par les campagnes belges qui ces dernières années ont fait un tabac à Cannes.  »
Philippe De Ceuster, membre du jury des Eurobest

 » 40 %, c’est beaucoup, et le risque est réel que beaucoup d’ivraie se mélangera au bon grain. Comment les créateurs de contenu peuvent-ils maintenir la qualité à un niveau élevé ?   »
Koen Denolf, The Fat Lady

 » En ce moment, la publicité native est un des phénomènes les plus importants en marketing – si pas le plus important. Les éditeurs s’attendent à ce qu’en 2018, plus de 30 % de leurs revenus totaux seront générés par la publicité native.  »
Jesper Laursen, Native Advertising Institute

 » Envie, voilà avant tout ce que doit avoir l’Advertiser Personality of the Year  »
Miguel Aguza, Advertiser Personality 2016

 » Surprise, émue et super contente, bien sûr  »
Lies Eeckman, Advertiser Personality 2017

 » Peut-être connaissent-ils mal le média magazine. Ou alors, peut-être que leur évaluation des supports publicitaires plus à la mode est un rien plus ‘naïve’. Pour convaincre les annonceurs, il faut que la place et la valeur de la publicité dans le média soient améliorées, ce qui peut se faire en investissant dans le data.   »
Francois Mariet, Professeur des Universités à Paris Dauphine

 » Les consommateurs en mode de ‘mise hors circuit’ ne veulent pas être dérangés, mais inspirés, et les magazines en sont capables mieux que quiconque. En tant qu’annonceur, vous pouvez vous en inspirer.  »
Karen Hellemans, CMO JBC

 » Les gens passionnés sont membres de communautés et sont engagés face au contenu qu’ils consomment et qui est en lien avec leur passion. Les gens préféreront toujours les bons contenus et les marques de confiance. Du contenu conjugué à un public passionné, c’est l’avantage que présente le média magazine. Cela ne changera pas dans les 10 années à venir.  »
Marcus Rich

 » Beaucoup de choses ont changé dans le métier de la publicité. Le monde des magazines a lui aussi déjà subi bon nombre de transformations.  »
Sam De Win

 » Mais si nous voulons être crédibles, nous devons être beaucoup plus axés sur les résultats que sur la livraison. Les likes, les followers et les views sont des dimensions intéressantes, mais elles ne devraient pas déterminer notre approche, à moins qu’elles aient un impact sur nos objectifs ou qu’il soit prouvé qu’elles en ont un.  »
David Wheldon, WFA

 » La communication magazine devient rare, c’est la tendance. Oui mais en même temps, cela devient un media plus qualitatif et donc qui inspire plus confiance.  »
Marie-Laure Cliquennois

 » Le digital est le nouveau normal, sans que l’ancien normal – les périodiques – ne disparaisse. Dans ce monde digital, les magazines doivent toutefois trouver leur place, étendre leurs touchpoints.  »
Marc Michils, président du conseil d’administration des Vlaams-Brusselse Media

 » Le print avec le plus haut taux de StuMPA, à nos yeux, était la ‘Foot type test ad’ pour Asics. 70 % des joggeurs courent avec de mauvaises chaussures, mais grâce à cette annonce on sait quel type de chaussure choisir avant même d’aller au magasin.  »
Simon Pyson et Auke Moonen de Luca School of Arts

 

L’équipe Magazine Media vous souhaite une année 2018 captivante et prospère. Et beaucoup de sagesse dans votre stratégie média.