Surfez sur

WeMedia

New Influencer Ecosystem : bloggers vs magazines

L’enquête de Magnetic « New Influencer Ecosystem » est la grande gagnante 2017 de l’Award FIPP Insight.  Ces Awards récompensent les études du monde entier portant sur l’utilisation des médias magazine comme média publicitaire.

L’étude  » Passion Response  » de l’ Australian Magazine Network et celle du Time Inc.  » Live the passion  » ont toutes deux eu un Award Insight d’or. Ces études seront examinées ici plus en détail plus tard.

The New Influencer Ecosystem

Le marketing d’influence fait de plus en plus partie du mix média et cette tendance semble toujours croître : 84% des professionnels du marketing du monde entier devraient lancer dans les 12 prochains mois une campagne utilisant le marketing d’influence.

Le prétendu  » écosystème de l’influenceur  » se développe davantage, parce que les marques cherchent désespérément de nouvelles stratégies et des opportunités commerciales. Magnetic (l’organisation marketing des éditeurs de magazines au Royaume-Uni) a examiné le rôle des médias magazines au sein de cet écosystème et l’impact du médium au niveau de la portée et de l’engagement par rapport à d’autres canaux. Ce qu’ils ont fait en utilisant, entre autres, l’écoute sociale.

La recherche porte sur trois secteurs principaux : la mode, la beauté et l’automotive. Magnetic a découvert que les consommateurs de marques magazines sont non seulement engagés, mais qu’en plus ils génèrent l’engagement, ce qui semble souvent être oublié. L’engagement profond et riche des lecteurs et consommateurs des marques magazines – on- et offline – est la raison du succès du marketing d’influence.

Nous avons récemment examiné avec attention l’enquête de Magnétic sur ce site, en particulier aux conclusions concernant la mode:

Les influenceurs sont devenus des acteurs clés pour le secteur de la mode. Lorsqu’il s’agit de mode, tout particulièrement, les gens aiment prêter l’oreille aux initiateurs de tendances qui font figure d’exemple, tels que les blogueurs et les stars. Dès lors, les marques orientent de plus en plus souvent leurs efforts vers ce qu’on appelle les ‘fashion insiders’, souvent eux-mêmes actifs dans le monde de la mode et de la beauté. Il est frappant de constater qu’il ne s’agit pas de gens pouvant se targuer d’avoir énormément de followers (les ‘Shakers’), mais plutôt d’un groupe qualitatif et exclusif (les ‘Makers’)*, aussi appelé ‘micro-influenceurs’.

[..]

Un exemple important, étudié par Magnetic.media au Royaume-Uni, est celui du buzz autour de la Fashion Week annuelle, le point d’orgue de l’année de la mode. Il s’avère que, tandis que durant cette période les blogueurs publiaient plus de posts que les marques magazines, ces dernières touchaient néanmoins autant de gens. En outre, les contenus des magazines se partageaient plus facilement que ceux des blogueurs, amenant les marques magazines à réaliser en moyenne 8 interactions par article (comparé à 2 par article de blog).

New Influencer Ecosystem- blogger vs magazine

L’analyse du contenu des posts montre que le ‘tone of voice’ des blogueurs est plus personnel, ce que l’on appelle le focus ‘je’, tandis que les magazines se concentrent davantage sur le lecteur lui-même. Cela permet à des magazines d’écrire plus positivement sur les marques, tandis que les blogueurs peuvent mettre leur propre opinion en avant. Le rôle des blogueurs et des magazines dans le processus d’achat serait donc différent : les blogueurs sont sans doute plus aptes à convaincre sur des produits spécifiques, tandis que les magazines jouent un rôle plus important dans la construction de l’image de marque à long terme.

Lire la suite

Articles connexes: