Surfez sur

WeMedia

Qui influence les influenceurs ?

influence.jpg

Commercialement, les influenceurs sont particulièrement précieux : les convaincre, c’est convaincre leur base toute entière. On les connaît tous, le voisin qui est incollable sur les automobiles, la collègue à l’affût des toutes dernières tendances mode ou le ‘food blogueur’ avec les meilleurs tuyaux resto. Ces gens ‘discourent’ sur les marques plus fréquemment que la moyenne et ils génèrent deux fois plus de publicité de bouche à oreille (‘word of mouth’) que d’autres. En outre, on leur tend bien plus souvent l’oreille (3,8 fois).

Sur base d’un grand nombre d’études, la blogueuse Stephanie Arlett (Carat) conclut que dans beaucoup de cas les influenceurs sont des lecteurs de magazines assidus. Au sein de leur public, les marques magazines comptent une concentration élevée d’experts informels de ce genre. Au Royaume-Uni, 90 % des ‘influentials’ lisent des magazines.

Selon elle, il n’y a là rien d’étonnant : les marques magazines veillent à ce que leurs lecteurs soient au courant des dernières tendances et leur fonction première est d’inspirer et de donner des idées. Leurs journalistes disposent des contenus les plus récents, souvent exclusifs. Pas étonnant que les experts ne peuvent pas s’en passer.

Dans la relation qui se développe entre un lecteur et sa marque magazine, la confiance est cruciale : sans confiance, pas de foi ; sans foi, pas d’action. Les annonces en profitent aussi : invariablement, la publicité magazine est perçue comme étant la plus crédible. Cela vaut également en ligne, comme le révèlent des études de l’AOP et de ComScore : lorsqu’il s’agit d’influencer les influenceurs, la confiance est un facteur crucial.

Selon ComScore, les médiaplanners devraient donc toujours tenir compte du facteur confiance. Les vrais sites de contenu, telles que les marques magazines en ligne, jouissent de la plus haute confiance et sont par conséquent bien mieux à même d’influencer les consommateurs tant dans leurs attitudes que dans leurs comportements que les portails et les sites Web de médias sociaux.

En outre, les lecteurs de magazine constituent une communauté en ligne hyper active. Ils recherchent plus d’information, font plus de shopping en ligne et bloguent/tweetent/postent bien plus, ce qui est essentiel pour le bouche à oreille.

 » In conclusion, if you want to reach Influentials and get your brand talked about, there is no better place to start than with magazine brands.  »  Stephanie Arlett, Carat, Royaume-Uni

Lisez l’article complet ici 

Envie de lire plus d’articles sur les influenceurs ?

 

Print Friendly, PDF & Email