Une page magazine ? Un rayon retail !

Des consommateurs qui, après avoir vu votre campagne, procèdent immédiatement à un achat : rares doivent être les annonceurs pour qui ce n’est pas là un scénario idéal. L’‘accountability’ à l’état pur (et la raison pour laquelle, par le passé, on a souvent opté pour le digital). Nous ne sommes sans doute pas les seuls à avoir été frappés par le nombre d’exemples de ‘ventes-directes-après-campagne’ ayant défilés dans la presse professionnelle internationale ces derniers mois. Avec des marques magazines en vedette, bien entendu.

Amazon Smile

Il est clair qu’éditeurs et marques magazines s’échinent actuellement pour que la distance entre le magazine et la caisse s’écourte fortement. Au début de l’année, Hearst avait déjà fait un grand pas en concluant un marché avec Amazon afin d’insérer des SmileCodes dans Cosmopolitan et Hearst (lisez plus ici).

Aujourd’hui, InStyle (Meredith) aussi s’allie au détaillant en ligne en vue d’offrir de l’automated e-commerce, justement parce que leurs lecteurs s’attendent à pouvoir bénéficier d’une telle expérience de shopping contemporaine. Les Reader’s Choice Awards annuels d’InStyle (mode et beauté) ont servi de déclencheur pour mettre sur pied cette collaboration, Amazon réservant une offre pour tous les produits montrés dans InStyle.

Direct vers la caisse

Entre-temps, Cosmopolitan et le grand magasin Macy’s ont lancé une application de réalité augmentée permettant aux lecteurs de virtuellement tester les produits du ‘Cosmo beauty look’. Au moyen de cette ‘YouCam Makeup facial-mapping technology’, les produits qui plaisent peuvent aussi être achetés dans la foulée.

Le fait d’emprunter le chemin le plus direct vers la caisse ne vaut cependant pas uniquement pour les produits cosmétiques et la mode. Les magazines de décoration d’intérieur ne se contentent plus non plus d’inspirer. En Belgique, il y a bien sûr VT Wonen, qui a été lancé comme magazine de décoration d’intérieur batave, mais qui aujourd’hui se positionne comme ‘le magasin d’habitation le plus sympa de Belgique’, balayant par la même occasion toute distinction entre la marque magazine et le retail.

Convertir la page en un achat

De l’autre côté de la Manche, TI Media (anciennement Time Inc. UK) a récemment développé une appli permettant aux lecteurs de tous ses titres de décoration d’intérieur* d’immédiatement convertir un intérieur qui les inspire sur la page en un achat. Chaque titre individuel garde son ton rédactionnel et son indépendance. Dans l’appli, les lecteurs peuvent sélectionner leur magazine, introduire le numéro de page et le produit et directement passer à l’achat, ou encore sauver le produit ou demander plus d’infos. Les éditeurs obtiennent ainsi encore plus de data sur le comportement de lecture.

*Livingetc, Ideal Home, Style at Home, Homes & Gardens, Country Homes & Interiors.

Sources : Mediapost, FIPP, Mediapost

 

MAGnify 2018: watch the video of the event here!
And take a look at the pictures here